En poursuivant votre navigation sur parashop.com, vous acceptez l’utilisation de cookies pour avoir accès à un contenu personnalisé. En savoir plus sur les cookies

Comment arrêter la chute de cheveux ?

Comment arrêter la chute de cheveux ?

Après mon accouchement j’ai l’impression que je perds mes cheveux par poignée, comment faire pour arrêter ce phénomène ?
Depuis plusieurs semaines, je retrouve beaucoup de cheveux sur ma brosse après mon brushing, quels produits prendre pour arrêter cette chute ? 

Quelques pistes pour comprendre 

Le cheveu a un cycle de vie programmé et comme personne n’est égal devant la nature, la chute de cheveux ne touche pas toutes les femmes de la même façon. D'autre part, le bulbe capillaire est extrêmement sensible à l’imprégnation hormonale, notamment à l’œstrogène et à la progestérone. On parle de chute lorsque la perte en cheveux est supérieure à 100 par jour, on en distingue généralement deux types :

#1 Les chutes réactionnelles, qui sont passagères et réversibles mais de durée plus ou moins longues en fonction de leurs origines :

  • La chute post-partum, l'une des plus fréquentes : après l'accouchement, le taux d’œstrogène diminue tandis que celui de progestérone reste élevé. Le cheveu qui est épais, vigoureux et brillant pendant la grossesse, tombe sous l’effet de ce chamboulement hormonal. Ce phénomène de chute de cheveux peut durer plusieurs semaines et même jusqu’à 8 mois.

  • Les chutes diffuses et durables quand à elles, sont souvent dues à des carences alimentaires, des régimes draconiens, ou encore à certaines coiffures du type, chignon, extension, catogan. La plupart des cheveux s’affinent, perdent leurs tonus durant ces épisodes. Le stress et les états dépressifs sont des facteurs qui aggravent ces chutes de cheveux.

#2 Les chutes chroniques sont celles qui durent le plus longtemps. Dites androgéniques, ces chutes de cheveux ont pour origine un dérèglement hormonal durable, soit pathologique ou simplement dû à la ménopause. Le bulbe capillaire chez la femme est également très sensible à la progestérone. En concentration trop élevée, cette hormone accélère le vieillissement du bulbe qui meurt plus tôt.

La prescription de notre pharmacien

Pour avoir une belle chevelure il faut adopter plusieurs bonnes résolutions : 

Solution pour arrêter la chute de cheveux

#1 Avoir une alimentation équilibrée avec des apports en zinc, magnésium, calcium, et fer. Les fruits, les légumes secs ainsi que les protéines végétales ou animales apporteront les acides aminés vitamines et minéraux nécessaires à la synthèse de la fibre de kératine des cheveux.

#2 Adopter une routine d’hygiène spécifique en utilisant des shampooings ultras doux qui respectent la flore du cuir chevelu, sans lauryl sulfate pour ne pas abîmer la kératine du cheveux. Pour cela, je recommande les produits suivants : RENE FURTERER Forticea Shampoing Anti-chute et PHYTOLOGIST 15 Traitement Antichute Absolu.

#3 Choisir un traitement adapté à la chute des cheveux. Il est possible de stopper la chute de cheveux réactionnelle en corrigeant la cause responsable du phénomène. Plusieurs traitements locaux, ampoules ou lotions ont pour fonction de stimuler la micro-circulation autour du bulbe capillaire. Plus les apports en nutriments sont importants, plus la pousse des cheveux est stimulée. On recommande alors les produits suivants : RF80 ATP ENERGIE ou encore CLEMASCIENCE POMISSIME CAPILLAIRE Spray.

#4 Prendre des compléments alimentaires spécifiquement développés pour renforcer l’apport en nutriment afin de lutter contre ce type de chute de cheveux. Privilégier des compléments riches en acides aminés (cystine, cystéine, méthionine) et des vitamines B5, B6 et B12, indispensables à la régénération capillaire. On recommande les compléments alimentaires suivants : FORTE PHARMA Expert Cheveux ainsi qu'OENOBIOL CAPILLAIRE Santé & Croissance.

#5 Ne pas hésiter à demander l'aide d'un spécialiste. En effet, les chutes de cheveux dites androgéniques sont plus difficiles à corriger. Une consultation auprès d’un dermatologue ou gynécologue est recommandée, pour poser un diagnostic de ré-équilibration de vos constantes hormonales liées aux différents cycles de la vie. Il est possible de prendre différents traitements de supplémentation hormonale pour corriger les modifications endocriniennes, soit en application locale soit par voie orale.

Dans les cas les moins importants, la prise orale de vitamines et minéraux associée à un traitement local sous forme d’ampoules spécifiques permet de ralentir la perte de densité capillaire. On peut alors se tourner vers les produits suivant : ARLOR ALPHA REGUL Femme et DUCRAY ANACAPS Progressiv.

Quel que soit la cause de la chute capillaire, plus sa prise en charge est précoce, meilleur sera le résultat. Il faut être patient, les premiers effets seront visibles après 3 à 4 semaines de traitement.

Publié le 25/05/2018 par Stéphan Holzmann. Docteur en pharmacie Questions de bien-être 1247

Rechercher un article

Catégories

Suivez-nous !

Menu